/// Erik ... à suivre ... \\\

/// Erik ... à suivre ... \\\\\\

Dimanche 26 janvier : Régionaux de cross Pays de la Loire.

 

Cette fois ci, pas de folie la veille de courses. Quelques sollicitations et moment pénibles, mais rien de dramatique.

 

Mercredi 25, c'est la Soirée des Champions du Monde à Paris, au CNSOF (Centre National du Sport Olympique Français). Belle reconnaissance du sport français, ou à peu près 60 des 135 sportifs français Champion du Monde en 2011 se sont retrouvés...dont moi !

Coté trail, je ne retrouve qu'Aurélia (Truel). Présence bien sympa.

Sinon, presque toute les fédérations sont présentes, Président ou représentants. Même le Handball, dont presque tous sont parti avec la délégation pour le championnat d'Europe, à fait l'effort d'envoyer son trésorier...

Pour la fédération athlétisme, et bien personne ! La seule fédération à n'avoir envoyé aucun représentant...le siège est à 100m !

Soirée sympa, souvenir sympa : maillot marqué d'une étoile d'Or...de Champion du Monde. Et cocktail trèèèès sympa, avec une exquise fontaine au chocolat avec fruit et bonbon...il ne m'en fallait pas plus pour passer une bonne soirée !!

Dommage pour moi, on pouvait venir accompagner...je ne le savais pas !

Et puis la nuit. Hébergé dans l'Hôtel d'à coté par le CNSOF, pas de chance, une troupe de fêtard arrive au beau milieu de la nuit pour faire la foire. Au final : nuit blanche !

 

Vendredi 27, j'ai répondu présent à une invitation à une émission de radio. Radio Fidélité, émission "Porte-Plume".

Un très bon accueil au collège Saint Paul de Rezé par le professeur et quelques élèves, et c'est parti pour le studio. Je suis accompagné de trois jeunes filles, l'émission sera dirigée par Hannah.

30' non stop coupé de trois de mes musiques, un repas à la cantine du collège, et voilà le travail : un bon souvenir en plus !

 

Samedi 28 : c'est jour de solde ! Pas une grosse journée pour moi...je reviens bredouille ! Passé chez des amis pour le goûté, nous restons finalement toute la soirée pour une soirée crêpes ! Délicieux !

 

Et le jour J...1h45 de route aller, 1h45 de route retour : 31'21" de course !

L'année dernière, j'avais terminé à la 21ème place. Cette année, l'objectif est de rentrer dans le top 15. Objectif ambitieux au vu du niveau, mais pas infaisable vu ma forme des départementaux. Il y a de gros club, tel que Endurance 72 ou Free Run 72, bref, la Sarthe est en forme et il sera dure de rivaliser.

Le temps est frais. Froid même. Quand au parcours, un goût de Landes. Des pins, un peu de sable, sur un complexe hippique complètement dégagé. Le vent saisi et risque d'être mauvais !

Je fais un long échauffement me permettant de reconnaitre à fond ce parcours très roulant, avec malgré tout deux talus cassant et quelques portions sablonneuses. Mais ça devrait quand même aller vite !

On se réunit tous sur la ligne de départ. Plus que quelques secondes, les dernières accélérations sont faites. Tout est ok.

Ligne d’appelle, tout le monde derrière. Prêt au départ, tout le monde s’avance jusqu’à la ligne de départ. Le juge fait reculer les quelques pieds qui chevauchent ou dépassent la ligne.

Départ donné, c’est parti pour 9770m de course.

Première ligne droite. 400m en faux plat montant vent froid de face ! Je reste caché au chaud ! Petit couac, comme d’habitude, ça part très vite, je me retrouve en plein milieu du peloton !

Sure, je suis au chaud !

Mais au bout, ça tourne à gauche, et du coup, je suis obligé de frotter sérieusement pour grignoter quelques places. Au bout de 500m de course, je dois être 50ème, après le virage, au pied de la première bosse, je dois me retrouver autour de la vingtième place. C’était technique, mais j’ai réussi à faire ma place !

A peine la bosse franchie, je relance et me retrouve bien en place, autour de la 5ème position du groupe. Déjà trois coureurs se sont échappés.

Traversée de la grande clairière, je fais l’extérieur de la courbe mais reste bien à ma place. Tour du petit étang, j’ai des jambes !

1500m de couru, allez, soyons fou ! Je me lance en tête de groupe ! J’anticipe l’épingle à cheveux qui arrive dans 300m et me lance devant. J’appréhende mal mon accélération : je prends sans le vouloir quelques mètres et personne ne me suis. Dans le groupe d’une dizaine, il doit y avoir 8 maillots jaunes de l’Endurance 72 et du Free Run 72…une razzia !

Après l’épingle à cheveux, je relance pour atteindre en tête du groupe qui a recollé la seconde bosse. Une vingtaine de mètre seulement, mais suffisante aussi pour casser l’allure. Dans celle-ci, on me passe de tout coté et je me retrouve en milieu de groupe en haut. Redescente vers l’hippodrome, je l’atteins en fin de groupe ! Un peu trop confiant en moi !!!

2000m de parcouru, passage devant la ligne d’arrivée, et c’est le début du sauve qui peut ! Il reste trois grandes boucles de 1900m…aie aie aie !

J’arrive tant bien que mal à m’accrocher en queue de groupe. Je profite, vent de face, d’un écart de leur part pour rejoindre une partie plus roulante pour prendre par le bas un peu plus court…j’arrive à me remettre dans le groupe, mais c’est encore un effort solitaire inutile !

Grande courbe pour rejoindre la première bosse, celle-ci m’est fatale, le groupe me lâche. Je ne peux rien faire.

Je n’arrive plus à monter dans les puls. comme lors des départementaux. Je me suis auto-asphyxié !

Je me retrouve seul, heureusement, vent de dos maintenant, mais pour une courte période. Un retour vent de face me frigorifie ! Derrière, quatre coureurs sont à une vingtaine de mètres. Devant, l’écart et le même. Je poursuis à mon allure en essayant de donner le maximum.

Epingle à cheveux, seconde bosse, repassage devant la ligne d’arrivée, plus que deux tours, et les quatre coureurs me reviennent dessus.

J’arrive à rester à leur contact une demie boucle…pas plus. Quand on atteint la limite du rouge dès le début, sur une telle épreuve, pas la peine de compter revenir dedans ! Là, c’est trop tard, mon effort du 1500m m’a été fatale pour espérer remplir mon contrat de top 15. Je m’y accroche malgré tout…malgré moi.

Je termine la boucle seul. J’ai un peu d’avance sur mes poursuivant, je suis 17ème, mais ils sont mieux que moi, et à trois, ce qui leur offre un petit avantage…le dernier tour approche, il va tout falloir donner ! Je commence à être dans les vapes ! Dans la descente de la dernière bosse, on me conseil de « prendre à droite », je m’exécute sans réfléchir. Manque de lucidité pour choisir moi-même ma trace ! Bonne option effectivement, le sable est moins remué.

Passage devant la ligne une dernière fois. Je relance tant bien que mal. Mais la partie ventée qui suit me coupe les jambes. Devant, l’écart grandi, les groupes ont explosés. Derrière, l’écart se réduit, ils sont encore à trois à me chasser.

Je suis 17ème, tout donner pour être dans les 20 !

Je cours comme un métronome, en essayant d’être grand, malgré des jambes lourdes. Le souffle de mes concurrents me chatouille les oreilles à l’épingle à cheveux…plus que 500m.

Dernière bosse, ils sont tous les trois sur mes talons. En haut, un des trois m’a passé, les deux autres sont encore derrière.

C’est la fin, je me lance dans mon sprint, pour conserver cette 18ème place au moins.

Retour sur l’hippodrome, dernière ligne droite. Le 17ème relance fort et prend de l’avance, à mon niveau, mon adversaire direct accélère, mais j’arrive à lui tenir tête et à reprendre un peu d’avance…je me lance vers l’arrivée !

Enfin, je la franchi. 18ème. 3 place de mieux que l’année dernière, mais quelle course ! Décidément, aucune course ne sera la même !

Le bilan reste positif, 175 puls de moyenne, 9770m en 31’21’’, soit du 18,7 de moyenne, du coup, forcément un peu sceptique sur la distance, mais la vitesse est quand même importante !

L’arrivée franchie, je retourne rapidement me changer, le froid m’agrippe.

 

Fini pour les régionaux. Prochain cross maintenant dans trois semaines, d’ici là, j’aurais le Noz Trail du Glazig, et encore quelques séances bien importantes !

 

Place à la suite !



03/02/2012
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres