/// Erik ... à suivre ... \\\

/// Erik ... à suivre ... \\\\\\

Interclub N1C avec le RCN…12,5 tours de piste

Dimanche 6 mai. Premier tour des interclubs d’athlé avec les RCN.

 

C’est à Cholet qu’aura lieu la compétition, je suis engagé sur le 5000m.

Tout est planifié dans mon programme d’entrainement, une semaine avant la Transvulcania, ça le fait très bien ! Du coup, je m’engage en estimant avec Pascal un temps à 15’50’’ : je ne suis pas forcément préparé pour un 5000m sur piste ! Mais ça fera un bon test à J-6 avant la Transvulcania.

Avant la course, tous les voyants sont au vert. Cette course étant intégrée au programme, je reviendrais de Cholet à vélo pour un peu plus de volume.

 

Concernant les interclubs, lorsque j’arrive en début d’après midi, le club et second mais sur de bonnes bases malgré un « 0 » le matin en marche, qui à marqué tous les esprits.

Ma course est prévue à 16h00. Un petit bonjour aux responsables de l’équipe, au président, et je pars rapidement pour un long échauffement. Au passage un petit bonjour et échanges avec Matthieu et ses enfants venu entre autre m’encourager. Beaucoup de plaisir.

 

L’échauffement classique, quelques accélérations, mes parents qui arrivent pour l’encourager, et je rejoins, dossard 190 sur la poitrine, le départ des 5000 mètres.

J’ai opté pour le choix des chaussures de route, n’ayant pas l’habitude des pointes sur piste, je préfère éviter tous traumatismes musculaires.

Calcul déjà effectué, j’envisage une course la plus régulière possible, et je me fixe 3’08’’ au 1000 mètres comme temps de passage, histoire d’avoir une « petite marge ».

8 clubs de représenté, deux athlètes par club, nous sommes donc 16. Il devrait y avoir quelques coureurs à mon niveau. Très bien !

Appel des coureurs. Nous sommes placés par club. Je suis plutôt à l’extérieur. Tant mieux, je préfère !

Sur le coté, Enzo et Céline, mes parents, le RCN et Matthieu et sa marmaille.

Départ !

 

Au coup de canon, ruade en avant. Tout le monde s’élance. Ca bouscule. Je suis en milieu de peloton, voulant rejoindre au plus vite la corde et éviter de la distance superflue !

Première ligne droite, je double pour me replacer. Je me cale en 4ème position juste derrière mon collègue de club, David.

200m. Passage en 36’’. C’est rapide. J’avais tablé sur 38’’ au 200m. Mais je n’ai pas l’impression de forcer…alors…

1’12’’ au 400m…je reste derrière David.

Je sus à l’aise, tout se passe bien. Les deux premiers prennent quelques mètres. Ne pas les suivre, ou je vais au suicide. Rester serein le plus longtemps possible. 5000m, c’est long !

1000m. Au passage, je regarde le chrono, 3’03’’. Oui, c’est rapide. Mais je suis tellement à l’aise !

1500m. 4’35’’. Toujours les mêmes sensations, je passe Damien pour prendre un relai.

Je garde l’allure.

2000m : 6’06’’. Encore 3’03’’ au 1000m. C’est très rapide ! Déjà 14’’ d’avance sur mes bases de 15’50’’, et 10’’ d’avance sur les 3’10’’ que j’envisageais au départ. Mais je suis encore tellement à l’aise. Je m’en étonne ! Devant, l’écart c’est stabilisé, mais je garde mon allure. Ne pas s’affoler, rester calme, se concentrer sur ma foulée. Derrière, ils ont lâchés, je suis maintenant seul pour faire le meilleur temps possible, puisque c’est l’objectif des interclubs. Le meilleurs temps pour le plus de point…pour l’équipe.

3000m : 9’12’’. Encore 3’06’’ au 1000 mètres. Certes j’ai ralenti, mais je suis encore au dessus de mes bases de départ ! Et il ne reste plus que 2000 mètres !

J’en profite au passage pour…battre mon record du 3000 mètres !!! (Qui doit dater de mes interclubs avec le club de l’Aunis Athlétisme, vers 2000 !)

Le compte tour n’indique plus que 5 tours ! Je poursuis. La fatigue commence à se faire sentir, les jambes à devenir dure. Dans la ligne droite opposée à l’arrivée, le vent se fait sérieusement sentir. Mais au 200m, il y a du monde, et leurs encouragements me poussent en avant.

Je double un premier concurrent juste avant le dernier kilomètre. Je déconnecte. Ma technique se dégrade, ma tête dandine un peu plus. J’essaye de rester bien grand, bien en ligne, d’être ample et souple. Dure !

Dernier kilomètre. Je passe en 12’21’’. 3’10’’. Cette fois ci, l’allure à faibli, mais c’est un temps de passage au 1000 encore très honorable. J’essaye de relancer, plus que 1000 mètres !

2 tours. Plus que 2 tours ! Devant, l’écart est d’environ 70 mètres. Derrière…mon père m’annonce 40 mètres. Peut importe, c’est le temps qu’il faut aller chercher !

700 mètres. L’entraineur du RCN m’annonce « plus que 700 mètres, il faut tout lâcher »…ou, tout lâcher…

600 mètres. Quelques encouragements après une ligne droite qui m’a semblée si difficile avec le vent, pourtant le même qu’au départ !

Virage, je marche sur la lisse et manque de me tordre la cheville en ayant voulu me retourner ! Pourquoi se retourner ? Ca ne sert à rien, seul le chrono compte !

400 mètres. Dernier tour. Tintement de la cloche. Il faut tout donner !

Je relance, tant pis pour la technique de course. Ca part dans tous les sens !

300 mètres. Dernière ligne droite vent de face. Je baisse la tête et fonce…Je double un concurrent derrière lequel je m’abrite l’espace d’une demie seconde…c’est toujours ça de gagner…c’est psychologique !

200 mètres, c’est bientôt terminé, je relance encore et encore !

Dernier virage, puis dernière ligne droite…je sprinte en soufflant plus que jamais. Le record et au bout !

Je me lance vers la ligne…ça y est, elle est franchie !

Au passage, un rapide coup d’œil à l’horloge : 15’25’’ ou 15’26’’ ! Peu importe, je viens de battre mon record du 5000 mètres, qui dataient du championnat académique de la fac en 2009 de 45’’ !

 

Content, 25’’ de moins que prévu, qui l’eu cru, pour quelqu’un qui prépare une saison de trail avec des course autour de 60/80km !

 

Bref, le temps sera finalement de 15’26’’25, nouveau record personnel à 19,4 km/h !!!

Super, je peux maintenant me « vanter » de dire que je peux suivre Haile Gébresselassié sur 5km … quand lui court un marathon de 42,195 km !!! (Et encore, lui cours son marathon à plus de 20 km/h, soit 30’’ de moins par portion de 5km que mon temps établi !!!)

 

Peu importe, le record est là, la satisfaction avec, et donc, la forme est plutôt bonne !!

 

 

 

1

15'01''17

LEFORT Tifenn

Stade Laval

SEM/89

IR2

828

2

15'12''83

HABARUREMA Jean-damascene (Rwa)

Ena Angers*

SEM/76

IR2

794

3

15'26''25

CLAVERY Erik

Racing Club Nantais *

SEM/80

IR3

756

4

15'35''59

LACHEVRE Boris

Ac Roche-sur-yon *

ESM/90

IR3

729

5

15'37''03

BOSSU Corentin

Ac Roche-sur-yon *

SEM/89

IR3

725

6

15'55''78

COUTABLE Sebastien

Ena Angers*

SEM/76

IR4

674

7

15'58''40

LANDON Damien

Athle 72 Le Mans *

SEM/82

IR4

667

8

16'04''85

MAHE Olivier

Stade Laval

SEM/74

R1

650

9

16'07''99

PROUVOST David

Racing Club Nantais *

SEM/85

R1

642

10

16'09''24

SOUNALET Benoit

Stade Nantais Ac

SEM/83

R1

639

11

16'30''70

BOUHIER Christopher

Entente Des Mauges

SEM/87

R2

584

12

16'37''66

FONTENEAU Cedric

Athle 72 Le Mans *

SEM/74

R2

567

13

16'48''61

MORIN Olivier

Ca Du Pays Saumurois *

VEM/69

R3

540

14

16'54''22

CHOUTEAU Martin

Entente Des Mauges

JUM/93

R3

527

15

17'08''73

NOBLET Yvan

Stade Nantais Ac

SEM/73

R4

493

16

17'35''02

GERMON Franck

Ca Du Pays Saumurois *

SEM/78

R5

435

 



09/05/2012
9 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres