/// Erik ... à suivre ... \\\

/// Erik ... à suivre ... \\\\\\

29/10/2006 France de 10 km - Taulé Morlaix

Date : 29 octobre 2006

Lieu : Morlaix

Discipline : course à pied

Distance : 10 km

Enjeux : Championnat de France FFA

Description parcours : « le plus rapide de France ! » soit 3 km de faux plat montant/plat, 3 km de grande descente, et 4 km de plat jusqu’à l’arrivée

Météo : Pas de pluie, temps légèrement lourd, ciel couvert, bonne condition !

Concurrence : En senior homme, 1700 arrivants, au total, 4000 bonshommes (et bonnes femmes !) sur 10 km…et 7500 avec le semi marathon. Grosse organisation !

 

La particularité de cette course, c’est d’être une course en ligne, avec un départ donné à un endroit plus haut que l’arrivée. Donc a priori plus de descente que de montée !

Pour rejoindre le départ des 10 et 20 km, l’organisation (parfaite !), à mis en place des rotations de bus ininterrompues. Arrivés au départ de la course, les vétérans s’apprêtent à partir. Effectivement, vu le nombre de participant, 3 départs sont nécessaires.

Dans la première course, Yann et Laurent défendent leurs chances. L’objectif du jour, battre son meilleur chrono pour tout le monde, sauf pour Yann qui doit retrouver ses sensations après sa longue blessure.

N’ayant vu que le départ des courses précédentes, nous apprendrons à notre arrivée que Yann a couru en a.p.p. 34’45’’ tandis que Laurent pulvérise son record, le portant a.p.p. à 35’45’’.

La course suivante voit le départ de Céline au milieu de la vague femme. Se qualifiant de justesse avec son record de 42’59’’ (la qualif’ était à 43’ !), elle prends le départ sans stress après avoir contraint au repos tout l’été a cause d’une méchante blessure au genou. Je la vois passer au 3ème kilomètre en 12’40’’, elle était parti pour 4’15’’ au kilo, pour un temps final de 42’30’’, elle à donc 5’’ d’avance au 3ème kilo, tout se passe pour le mieux sur la portion « la plus difficile ». Finalement, j’apprendrais à l’arrivée que son temps final est de… 41’53’’ ! Record pulvérisé pour elle aussi, tout se passe comme prévu !

Troisième course, senior homme. Au milieu de la « meute », Ludo et moi. Mon record est de 32’06’’, je vise 31’40’’. Quant à lui, Ludo souhaite battre son record de 34’54’’ en se rapprochant des 34’’. Il part sur de bonne base, mais expose après la descente et se voit obligé de marcher à trois reprise. Malgré tout, il finit avec un chrono tout à fait honnête de a.p.p. 35’15’’.

Pour ma part, ça ne se passe pas tout à fait comme prévu. Je me retrouve au milieu du peloton, noyé dans le groupe. Le départ est donné. Les premiers s’en vont, il me faudra 8’’ pour franchir la ligne. 8’’ sur un 10 km, c’est déjà beaucoup de retard. Mais en plus, sur les 2,5 premiers kilomètres, ça bouchonne un peu !

Alors que je suis sensé passer en 3’10’’ au kilo pour arriver à mon 31’40’’, je passe au premier kilo en 3’25’’. Le retard est conséquent ! Je passe le deuxième en 6’35’’, je reviens dans mes temps, mais au troisième, 9’55’’, c’est trop lent ! Le quatrième, 13’03’’, je grappille quelques secondes malgré un passage en faux plat montant…peut être trop rapide ?

Je franchis le 5ème km en 16’03’’, me voilà dans les temps pour 32’’00, puis au 6ème km, je suis en 19’03’’. Les deux derniers km en 3’00 au 1000…malgré la descente…c’est trop rapide ! Au 6ème, nous retrouvons du plat après 2.5km de descente franche…on a l’impression d’être en côte ! Je réussi à maintenir un rythme pour 32’00 au 10 km en passant en 22’17’’ au 7ème. Mais les kilomètres qui suivent se durcissent pour moi, je me prends une claque et arrive au 8ème en 25’34’’. 3’17’’ sur cette prtion. Pire encore, je mets 3’20’’ pour arriver au 9ème. Je suis ici en 28’54’’. Je me doute que maintenant il sera très difficile pour passer sous les 32’00’’. Peut être même pour battre mon record (32’06’’) et encore plus celui de Yann (32’03’’ !). Je jette quand même mes dernières forces dans la battaille…contre moi-même. Malgré cela, au bout de la dernière ligne droite…de 200m, je vois sur le chrono d’arrivée les secondes qui s’égrènent. Finalement, c’est dans le temps officiel de 32’13’’ que je passe la ligne. Déception. Pas de « under 32’ » ni même de record perso en vue. Je pars me changer. Les résultats ne tardent pas à être afficher…finalement, on me classe 205ème avec le temps (officieux puisque avec la puce), de 32’05’’. Malgré tout le temps officiel reste de 32’13’’. Pour me consoler, je me considère en 32’05’’ puisque gêner au départ…mais à charge de revanche pour confirmer ce chrono !



03/11/2006
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres