/// Erik ... à suivre ... \\\

/// Erik ... à suivre ... \\\\\\

Week-end du 16 septembre Grand Prix La Baule '06

Finale du grand prix de La Baule 2006

 

Au programme, GP féminin sur format sprint avec un suspens Hitchcockien pour la première place du classement général, entre les filles de Poissy, équipe composée de J. Harrison, S. Gros, A. Heard, M. Di Marco et J. Gigault et les filles de Beauvais, équipe composée de V. Jouve, V. Holland, M. Lorblanchet, D. Pelletier et J. Savege. Sachant que les filles remportant le grand prix du jour sont assurées de la victoire finale.

 Equipes.

Mais également pour la 3ème place du podium avec les équipes de Chateauroux 36 menée par Carole Péon et Ricarda Lisk et de Montpellier Agglo avec en tête de file la tchèque Lucie Zelenkova et l'Anglaise Alice Hector.

 Départ canon.

Le départ est donné sous un temps grisonnant. Les filles dévalent la plage et commence leur confrontation aquatique. A peine 200 mètres de course et une quinzaine de fille se détache déjà. On retrouve aux avant postes les filles de Poissy avec Stéphanie Gros, les Beauvaisiennes avec  la canadienne Jill Savege, à noter la présence de Montpellier mais surtout Châteauroux pour défendre leurs troisième place.

Après 10'50'' dans les eaux atlantiques, Heard, Di Marco, Lorblanchet, Harrison, Lisk sortent devant et prennent les commandes de la partie cycliste avec dans leurs roues Holland et Savege.

 Transition éclaire.

Avec 40'' de retard, on retrouve Gigault, De Jaeghere, Pilat rejointes à la fin de la première des 3 boucles par un gros travail de Delphine Pelletier.

Relance en tête.

A l'entame de la dernière boucle, Poissy est encore bien représenté dans le peloton de tête et compte 44'' d'avance sur un paquet mené par Pelletier, Jouve et Lorblanchet de Beauvais.

Peloton de tête.

A quelques kilomètres du parc de transition, Poissy reste leader virtuel de quelques secondes, mais les efforts de Beauvais finissent par payer et elles reprennent l'avantage dès les premiers mètres pédestre, ayant ainsi repris quelques 55'' sur leurs adversaires direct.

 Tête de la course femme.

A la mi course, Nicky Samuels, la Néozélandaise du TCG 79 Parthenay, Carole Péon et Ricarda Lisk de Châteauroux,  et Vicky Holland  ont pris une quinzaine de secondes sur leurs poursuivantes directs. On retrouve parmis celles-ci Jill Savege de Beauvais, puis à la suite Jessika Harrison, Lucie Zelenkova et une alternance d'athlète  de Beauvais et de Poissy.

 Poissy derrière à pied.

Peon et Samuels réussissent à semer Lisk et Holland pour, sur les 400 derniers, nous offrir un sprint d'anthologie que Carole Péon remporte sur la ligne pour s'offrir une belle victoire sur cette finale de grand prix.

Derrière, Holland termine 4ème et première de l'équipe Beauvaisienne, juste devant sa camarade de club Jill Savege, la 3ème entrant de leur équipe, Marion Lorblanchet, termine 9ème à 1'41 de la première et complète l'équipe qui remporte le titre devant l'équipe de Poissy composé de Di Maco Messmer, 7ème, Jessica Harrison qui prend la 8ème place, et Julie Gigault qui termine 13ème.

 Podium GP fille

 

Chez les hommes, pour cette finale nationale, un plateau digne d'une coupe du monde est réuni. On compte entre autre 4 des triathlètes ayant terminé parmi les 5 premiers lors des derniers championnats du monde de Lausanne, dont le récent champion du monde Tim Don ainsi que le national, médaillé de bronze, Frédéric Belaubre.

On retrouve également dans les 80 triathlètes partant des noms tels que V. Polikarpenko, B. Kahlefeldt, S. Berlier, S. Poulat, C. Basco, C. Fleureton, S. Pierreclaud, H. Witshire, T. Moulai et bien d'autre.

Le parcours de ce courte distance et composé de 2 boucles natation, 6 boucles vélo et 4 boucles pédestre. Le temps s'éclairci et le spectacle s'annonce intéressant !

Dès le coup de canon, les athlètes s'élancent et le peloton s'étire bien vite. Durant la première boucle, Stéphane Poulat prend les commandes avec à ces cotés Frédéric Belaubre, Polikarpenko, Wiltshire et Frodeno. Ils sortent de l'eau avec dans leurs sillages Beckworth et Meshcheryakov. Ce dernier prendra le bon wagon et se retrouve aux avant postes de la partie cycliste en compagnie de Belaubre, Poulat, Polikarpenko, Frodeno et Wiltshire.

 Frodeno, puis Poulat

Après une première boucle, un second groupe s'est formé avec une trentaine de triathlète en chasse à 34''. On retrouve vingt seconde derrière un Charly Loisel qui roulera 40 km seul en maintenant son écart, sans pouvoir réintégrer se groupe.

 Peloton de tête.

Malgré la densité du groupe de chasse, les concurrents de tête s'organisent avec notamment les deux athlètes de Sartrouville et reprennent au fil des tours quelques secondes, creusant leur écart à 1'06 à l'entrée du parc vélo.

 Poulat à pied.

Stéphane Poulat ressort en tête du parc suivi comme son hombre par Frodeno et Fred Belaubre. Il prend quelques mètres à ses adversaires mais la menaces vient rapidement d'ailleurs. Kahledfeldt, arrivée dans le deuxième peloton vélo, remonte un à un les autres concurrents. Parti 1'06'' derrière, il n'a plus que 30'' au 6ème kilomètre.

 Belaubre en chasse.

1200 mètres avant l'arrivée, Poulat est toujours en tête avec 18'' sur Polikarpenko, 23'' sur Kahledfeldt qui est en train de doubler Belaubre et Brodeno.

 Derrière Poulat...

Stéphane Poulat garde de l'avance malgré la pression de l'australien et décroche au terme d'une épreuve qu'il a mené de bout en bout une magnifique victoire.

 Belle victoire de Poulat.

Derrière, revenu à seulement 5'', Kahledfeld empoche la 2ème place tandis que les sociétaires de Sartrouville, Jan Frodeno et Fred Belaubre ont passés Vladimir Polikarpenko.

 Victoire pour Belaubre et son équipe.

Tim Don, arrivé au sommet de son art au Monde, a tout de même décroché une 7ème place.

Au classement final des clubs, Sartrouville s'empare d'une facile première place et de la victoire finale avec 4 grand prix en poche sur les cinq possibles.

Derrière, la bataille a été serrée, mais Beauvais décroche la deuxième place de l'étape et finale, Mulhouse termine troisième au général malgré une contre performance sur cette étape de La Baule et Poissy se hisse sur la marche du podium de l'étape du jour grâce à Vladimir Polikarpenko, Tony Moulay et Carl Blasco.

 Podium du Grand Prix homme.

 

A noter que le weekend aura attiré près de 4000 triathlètes, dont 1000 sur le découverte du dimanche matin et 850 sur le courte distance de l'après midi. Pour cette 19ème édition du triathlon de La Baule et vu le nombre d'inscrit, les organisateurs ont innovés dans leurs parcours natation avec deux boucles symétriques permettant aux nageurs d'évoluer simultanément dans deux pelotons différents tout en parcourant la même distance.



18/09/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres